Business is booming.

Tout savoir sur l’augmentation mammaire

0

Avec la rhinoplastie, c’est aujourd’hui l’une des opérations en chirurgie esthétique les plus pratiquées. Il faut dire que nombreuses sont celles à vouloir profiter d’un magnifique décolleté pour sublimer leur silhouette et se sentir plus féminine. Et même si cela reste une opération invasive, de nombreux progrès ont été faits ces dernières années pour limiter les éventuels effets secondaires indésirables tout en offrant un résultat à la hauteur de vos espérances. 

La première consultation pour une augmentation mammaire 

Une augmentation mammaire consiste à augmenter le volume de la poitrine. Dans certains cas, il peut également s’agir d’une correction suite à une éventuelle grossesse ou un amaigrissement excessif. Quoi qu’il en soit, la première consultation sera déterminante dans la mesure où vous pourrez faire le point avec votre chirurgien sur le déroulement de l’intervention. Dans un premier temps, le professionnel fera le point sur vos antécédents médicaux et examinera votre silhouette de manière à vous orienter vers les meilleurs implants. Ensuite, il discutera avec vous de la taille que vous souhaitez avoir mais également, de la manière dont les mettre en place (avec une incision autour de l’aréole ou dans l’aisselle). Enfin, il vous explique toutes les précautions à prendre avant l’intervention et vous informera également des risques mais également des complications possibles même si elles restent exceptionnelles. 

Le déroulement de l’intervention pour une augmentation mammaire 

Pour une intervention en augmentation mammaire, il faudra compter deux jours d’hospitalisation dont une nuit sur place. C’est une opération qui se déroule sous anesthésie générale et qui nécessitera quelques soins postopératoires. Déjà parce que pendant les 15 à 20 premiers jours, la zone sera plus ou moins sensible avec quelques bleus autour des cicatrices. Par ailleurs, vous devrez porter un soutien-gorge adapté pour permettre le maintien optimal et éviter que les implants ne bougent. Enfin, entre six mois et un an, un nouveau rendez-vous avec votre chirurgien sera fixé pour vérifier si tout se passe bien.

Leave A Reply

Your email address will not be published.