Recette du ramen japonais

Publié par Ninja Scroll le

De plus en plus présent à la carte des restaurants parisiens, le râmen est un plat délicieux dont la préparation n’est pas si compliquée qu’on ne le pense. Et si je vous disais que vous pouvez même réaliser votre propre râmen maison pour épater vos amis ! Alez hop, aux fourneaux !

Ingrédients

Pour cuisiner votre râmen japonais, vous aurez besoin de plusieurs ingrédients facilement trouvables dans les supermarchés ou dans les épiceries asiatiques spécialisées. Voici la liste non exhaustive de ce qu’il vous faut :

  • Des pâtes longues à la farine de blé (des spaghettis feront très bien l’affaire)
  • Des algues Nori
  • De la sauce soja (en grande quantité, donc prévoyez de l’acheter en épicerie asiatique sous le nom « shouyu »)
  • Du dashi, sorte de poudre de poisson qui s’achète en petits sticks et très utilisée dans la cuisine japonaise
  • De petites lamelles de viande (traditionnellement, le porc est la viande la plus consommée dans les râmen, mais libre à vous de choisir la viande que vous préférez)
  • Des oignons rouges
  • Du Mirin (huile japonaise à base d’alcool de riz)

Préparation du bouillon

Vous l’aurez vite compris, le râmen n’est en réalité qu’un gros bouillon dans lequel les japonais ont pour us et coutumes d’insérer tout ce qu’ils souhaitent manger. Il existe plusieurs types de bouillons traditionnels comme le Miso râmen ou le Yuzu râmen, mais aujourd’hui nous allons voir comment préparer le plus simple et le plus connu d’entre eux : le shouyu râmen.

Faîtes bouillir de l’eau à la casserole puis insérez-y environ 20 cl de sauce soja. Laissez agir quelques temps puis insérez la moitié d’un sachet de dashi. Vous devriez voir le bouillon prendre une couleur marron caractéristique. Enfin, déversez une cuillère à soupe de Mirin pour donner un petit goût supplémentaire au bouillon. Votre bouillon est prêt ! Vous pouvez le goûter et ajuster le goût selon vos préférences. Certaines personnes aiment y ajouter une pincée de sucre. Tout ceci est à votre convenance !

Préparation du râmen

Diminuez légèrement le feu du bouillon pour que celui-ci reste bouillant sans pour autant en mettre partout. Il est maintenant temps de s’occuper des oignons. Coupez-les en rondelles pour un résultat élégant à la consommation. Il ne vous reste ensuite plus qu’à verser vos lamelles de viande et vos oignons dans le bouillon toujours sur le feu. Comptez environ 5 minutes et coupez le feu : c’est prêt !

Présentation à table

Le râmen se mange à la baguette dans de grands bols spécifiques qui font la taille d’un petit saladier. Vous devriez pouvoir trouver tous ces ustensiles pour pas trop cher dans votre magasin habituel. Versez l’intégralité de votre râmen dans le bol et posez-le sur la table. A la droite du bol, posez les baguettes de façon verticale et ajoutez quelques feuilles de Nori sur le côté du bol de manière harmonieuse. A table !

Itadakimasu !

On pourrait le traduire par « Bon appétit » au Japon. En réalité, il s’agit d’une formule pour remercier la personne qui a préparé le repas que l’on a pour coutume de dire avant de commencer à manger. Et maintenant, régalez-vous et n’hésitez pas à faire du bruit en dégustant, c’est très bien vu !

Catégories : Gastronomie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *