Business is booming.

Pourquoi choisir le statut sas pour la création entreprise?

0
Une fois qu’on décide de faire associé avec quelqu’un pour entreprendre, il est idéal de choisir un bon statut.

Pourquoi choisir le statut SAS ?

Qu’est-ce que le SAS ?

À sa définition, le SAS se définit comme un statut par action simplifiée. Elle a pour objectif de mettre en œuvre une souplesse de fonctionnement et une liberté entre les associés. En effet, ce statut est plus souple et plus pratique que le statut SARL (société à responsabilité limitée) ou bien le statut SA (société anonyme). Le SAS se définit comme un statut par action simplifiée. Celle-ci a été créée pour une nouvelle forme sociale. Tout cela dans le but de rénover les anciennes structures existantes. Cette nouvelle forme de société ne requiert pas de capital minimum. En plus, les actionnaires de la société sont surtout concentrés sur les apports personnels de l’entreprise.
Ensuite, à la différence de SARL, le SAS sera dirigé par un président. Et à part le président, on peut recourir à un ou plusieurs directeurs généraux. Mais en contrepartie, ces présidents sont considérés comme des salariés. De ce fait, ils n’ont pas besoin de payer des cotisations comme des mandataires. Et de plus, ces derniers bénéficient du régime au sujet de la sécurité sociale.

Pourquoi choisir le statut SAS ?

Il existe plusieurs avantages au sujet de ce statut. Au premier lieu, on peut voir la souplesse de fonctionnement de ce statut. La décision d’une organisation dans la société peut se faire librement par les associés.
Au second lieu, sans faire appel à une assemblée générale extraordinaire, le montant du capital de la société peut varier librement. Cet avantage permet à la société un libre développement.
Au troisième lieu, comme on l’a mentionné précédemment, elle peut avoir un capital pouvant être bénéficiaire ou bien déficitaire. Cela dit, du moment que la somme minimum du capital est respectée, ce n’est pas un obstacle pour son évolution.
Au quatrième lieu, il est à noter que si la société connaît un surendettement, les associés ne sont d’aucun cas responsable pour payer la dette.
Au cinquième lieu, ce type de statut peut faire appel à un des investisseurs à long terme.
Et au dernier lieu, le SAS a une existence propre à elle-même. Donc, son patrimoine n’est pas lié à ceux des associés. Dans le cas d’un endettement de la société. Le SAS n’est donc, en aucun cas, concerné.

Comment obtenir le statut de SAS ?

En effet, lors d’une création d’entreprises, il est toujours difficile pour le créateur de faire face à cette complexité juridique induisant à une perte de temps pour l’entrepreneur.
Lorsqu’on souhaite effectuer une rémunération. Il est notamment indéniable de verser les dividendes. C’est juste après avoir obtenu la possibilité d’effectuer une insertion des dispositions particulières dans les statuts de la SAS qui doivent se faire avec précision. Les différentes règles doivent être toutes appliquées, y compris les organes de direction, ou bien la gestion de la société.

Leave A Reply

Your email address will not be published.