Business is booming.

Potager d’herbes aromatiques : quelques astuces

0

Particulièrement tendance, le potager d’herbes aromatiques et surtout un bon moyen de faire des économies tout en privilégiant une culture bio. Seulement avant de se lancer, il faut tout de même connaître quelques petites astuces pour pouvoir s’en sortir. 

On fait le point sur les herbes aromatiques 

Avant de commencer votre potager en herbes aromatiques, il est important de faire le point sur celles que vous utilisez le plus fréquemment. Généralement, on retrouve la menthe, le persil, le thym, la ciboulette, la coriandre, le basilic et le laurier sauce. Comme vous pouvez le constater, ça fait déjà beaucoup mais pas de panique puisque la culture est relativement simple. À l’intérieur, il vous suffit de semer des graines dans un petit pot de fleurs que vous mettrez de préférence à côté de la fenêtre, car ce sont des plantes qui ont besoin d’énormément de soleil pour croître dans de bonnes conditions. Par ailleurs, dès que les beaux jours reviennent et en dehors des périodes de gelée, vous pourrez les installer à l’extérieur pour qu’elles puissent se gorger d’une belle luminosité et être encore plus productives. Et c’est à ce moment précis qu’il sera temps de faire basculer vos cultures en pleine terre. 

De petites astuces pour le potager 

Dès qu’il sera temps de faire basculer vos pots d’herbes aromatiques en pleine terre, il est important de prévoir l’emplacement idéal. En effet, personne n’aimera courir des kilomètres dans le jardin pour pouvoir couper quelques tiges de basilic. Il faudra donc penser à l’emplacement en amont ainsi qu’à l’exposition. En plus, sachez qu’il est préférable de créer des rangées par type de plantes aromatiques. Par exemple, les herbes méditerranéennes comme le thym, le romarin et l’origan auront besoin d’énormément de soleil mais, d’un arrosage modéré. Tout le contraire pour le basilic, la ciboulette et le persil qui adorent l’eau. Quant à la conservation, on investit dans des petits tupperware en verre à mettre au congélateur ou alors, on les fait sécher et on en profite toute l’année. Alors si vous souhaitez en savoir plus sur votre futur potager, n’hésitez pas à vous tourner vers ce site spécialisé dans la vente de plantes en ligne qui vous donnera tous les conseils pour avoir la main verte.

Leave A Reply

Your email address will not be published.