Business is booming.

Où est-il interdit de vapoter ?

0

Lorsque l’on regarde la loi d’assez près, notamment d’après une directive européenne dite TPD, cigarettes et cigarettes électroniques sont traitées sensiblement de la même façon ; la cigarette électronique est d’ailleurs considérée comme produit du tabac. Il y a cependant quelques différences de traitement dans l’espace public.

 

La première chose à se demander si l’on veut vaper, c’est : « est-ce que ce lieu est généralement fréquenté par des enfants ? ». Si c’est le cas, vous pouvez ranger la cigarette électronique immédiatement. Tous les lieux publics accueillant des mineurs signifient la non utilisation de la cigarette électronique. On parle évidemment des écoles, garderies ou lycées, tout ce qui concerne l’éducation nationale mais aussi des lieux où il est potentiellement envisageable de tomber sur un mineur. Pour les parcs, les piscines, il est cependant possible de bénéficier de coins aménagés pour les vapoteurs et les fumeurs même si cela reste assez marginal. Prenez donc un train pour aller un peu plus loin et vous éloigner de ces lieux.

Dans les transports en commun, c’est également proscrit. Même dans des stations à ciel ouvert, même si le sol est jonché de mégots, cela ne fait pas office d’autorisation ; il y a suffisamment de panneaux de rappels d’interdiction de fumer ET de vapoter pour comprendre que c’est bel et bien une interdiction qui est en place. 

En sortant de la station, difficile de ne pas tomber sur un bar, un restaurant. Là, on est dans une zone grise. La possibilité de vaper, ou de ne pas vaper est au bon vouloir du propriétaire des lieux. Et c’est dans ce cadre qu’on a enfin une des vraies différences entre la vape et la cigarette. A l’intérieur, il sera toujours interdit de fumer. En terrasse, une zone fumeur / vapoteur peut être créée. Mais à l’intérieur, les vapoteurs peuvent prendre quelques aspirations si le propriétaire des lieux l’accepte. Si évidemment un panneau stipule qu’il est interdit de vapoter, c’est interdit. Théoriquement, s’il n’y a pas de panneau, c’est autorisé. Mais un petit sens de la politesse est toujours le bienvenu et il n’est parfois pas superflu d’avoir l’aval du patron du bar.

Venons-en tout de même à quelques notions de bon sens qui ne sont pas écrites dans les lois. Des cigarettes électroniques, il en existe des milliers ; Il existe des petits modèles discrets et de véritables usines à vapeur. Tout d’abord, si vous avez l’autorisation, il convient de diriger la vapeur vers le sol et non pas vers le plafond. Et dans un lieu où l’on vous donne l’autorisation de vaper, la gentillesse, c’est de ne pas être trop envahissant. Préférez donc l’utilisation d’un modèle qui s’associe à la discrétion. Il en existe de très nombreux et on préférera le modèle de cigarette électronique myblu, plutôt élégant, disponible en plusieurs couleurs et un large choix d’arômes et de taux de nicotine. Si vous avez l’autorisation de vaper dans un espace fermé, faites le choix de la sobriété. Avec une usine à vapeur, vous aurez inévitablement des remarques à l’intérieur de l’enseigne. Même dans la rue, vous pourrez vous attirer les foudres des gens que vous croisez alors dans un espace confiné, ce sera encore pire.

Au travail, ce sera là encore une différence avec la cigarette. Il faut déjà distinguer espace collectif (les salles de réunion par exemple, les open-spaces) des espaces individuels. Une salle fumeur peut être dédiée et les vapoteurs peuvent l’utiliser. Dans le cas des bureaux individuels, si le règlement interne l’autorise, il est possible de vapoter. Là encore, il faut faire preuve de bon sens. Un petit modèle de cigarette électronique sera privilégié. En effet, si lors d’un rendez-vous la pièce est tellement pleine de vapeur qu’elle empêche de voir son interlocuteur, ce n’est pas tellement un bon point pour l’entreprise. Là encore, un modèle tel que myblu s’impose ; la vapeur n’est pas très dense et se dissipe facilement.

Pour résumer, il y a la loi, facile à comprendre, quelques exceptions mais avant toute chose, du bon sens !

Leave A Reply

Your email address will not be published.