Business is booming.

Mycose génitale, comment en parler avec son médecin ?

0

Les mycoses génitales, également connues sous le nom de candidoses génitales, constituent une affection courante chez les femmes. Entraînant avec elles des symptômes aussi désagréables que la rougeur et les démangeaisons, les candidoses surviennent souvent lors de la menstruation, de la grossesse ou lors d’un traitement à base d’antibiotiques.

Que ce soit les hommes (plus d’infos sur la page https://www.lorraine-evoluence.com/sexualite-masculine/mycose-genitale-homme/) ou chez les femmes, ces manifestations génitales peuvent mettre à mal la vie sexuelle. Et même si cela peut sembler gênant, parler à votre médecin de cette infection commune est souvent un passage obligé.

Comment en parler avec son médecin ?

Une infection génitale peut être gênante et tout aussi improbable à discuter avec son médecin. Pour vous encourager à le faire, commencez par vous renseigner, à partir d’Internet, sur les traitements, les symptômes et les causes de la mycose génitale. Aussi, plus vous en savez mieux sur cette infection commune, mieux vous serez capable d’y faire face.

Pour rendre la conversation la moins embarrassante que possible, sachez qu’une mycose génitale est très commune. En fait, à en croire les chiffres de la Fondation Genevoise pour la Formation et la Recherche Médicales, 75% des femmes développent un jour ou l’autre une mycose vaginale au cours de leur vie. Et 10 à 20% des femmes présentent une candidose vaginale persistante après un premier traitement, souvent appelé le traitement « minute », qui consiste à une cure de 3 à 6 jours.

En revanche, connue sous le nom de mycose du gland, la mycose génitale est plus rare chez l’homme. Ainsi, la seule voie de solution possible consiste à consulter un professionnel de santé, après en avoir parlé à son partenaire. En effet, seul un médecin peut vous aider à trouver la meilleure façon de traiter l’infection génitale et de ralentir sa progression.

Comment se manifeste la mycose génitale chez l’homme ?

L’inflammation génitale se traduit par différents symptômes qu’il vous faudra tenir en compte lorsque vous projetez de parler avec votre médecin :

  • démangeaisons et picotements ;
  • pustules de couleur blanche accompagnées d’une rougeur de la peau au niveau du prépuce ;
  • dépôts de plaques blanchâtres ;
  • inflammation de l’aine ou du scrotum ;
  • gonflement de l’anneau prénuptial.

Comment se manifeste la mycose génitale chez la femme ?

Si chez l’homme, la mycose se manifeste le plus souvent par une inflammation accompagnée de démangeaisons du prépuce et du gland, elle est tout autre chez la femme. En effet, la mycose génitale suppose une infection du vagin et de la vulve qui s’accompagne de pertes blanches épaisses et dites « lait caillé », de démangeaisons, de brûlures localisées et de douleurs au moment des actes sexuels.

Il faut savoir que ces différents symptômes sont variables chez la femme ; et ils risquent de redoubler d’intensité avant ou pendant les règles. A noter aussi que la mycose vaginale a tendance à se manifester encore chez les femmes prédisposées, même après un traitement bien conduit.

Leave A Reply

Your email address will not be published.