Business is booming.

L’investissement en SCPI en 2018 bilan et perspectives

0

Il existe plusieurs façons d’investir son argent pour le faire fructifier. Vous pouvez effectuer des placements bancaires, boursiers ou acheter de l’immobilier pour le louer et profiter des avantages fiscaux. De plus en plus, les particuliers se lancent dans les sociétés civiles de placement immobilier. Elles offrent un système de fonctionnement et des garanties très satisfaisantes pour rassurer tous ceux qui veulent se lancer. 

La SCPI, c’est quoi ?

Il s’agit d’une société immobilière qui se charge d’acheter et d’exploiter des biens immobiliers au profit de ses investisseurs. Ces derniers ne sont pas propriétaires, mais actionnaires et perçoivent les fruits de leur placement proportionnellement à la somme qu’ils ont engagée. Il existe des SCPI de rendement qui perçoivent des revenus tirés des baux d’habitation ou des baux commerciaux, des SCPI fiscales (Pinel ou Malraux), ou encore des SCPI de plue value.

Quels sont les bilans de 2018 ?

Les chiffres n’ont pas encore été arrêtés à l’heure actuelle, mais il est certain que le bilan est excellent pour les investisseurs. Certaines d’entre elles comme les SCPI de rendement Corum ont pu se développer à une échelle européenne afin de maximiser les rendements. Elles affichent un taux de rendement de plus de 6 % ce qui est un excellent résultat. Elles sont très attractives, car elles tirent leurs revenus des baux professionnels, notamment en louant ses espaces à de grandes entreprises. Elles offrent ainsi des revenus très stables à court comme à moyen terme.

Quelles perspectives pour l’année 2019 ?

D’après les experts dans ce domaine, les SCPI tendent à se diversifier. D’abord, certaines d’entre elles sont dites mixtes, car elles proposent d’investir dans un panel de produits immobiliers et bancaires. Ensuite, on s’aperçoit que les SCPI de rendement s’étendent à l’échelle européenne pour profiter de la fiscalité attractive de certains pays. Elles permettent de profiter de toutes les opportunités pour optimiser fiscalement ses investissements en plus du revenu tiré des baux d’occupation.

Leave A Reply

Your email address will not be published.