Business is booming.

Les mobilités douces, le futur de nos agglomérations

0

Il est manifeste que depuis le début des années 2000, la configuration des centres de nos villes s’est profondément transformée. Petit à petit, les municipalités ont entrepris des travaux de mise en valeur de leur centre-ville, en agrandissant les rues piétonnes, et en y faisant diminuer la place de la voiture drastiquement. Dans ce nouveau schéma, les mobilités douces ont la priorité. Il s’agit de modes de déplacement écologiques, qui présentent un faible impact pour l’environnement et pour la communauté. C’est pourquoi l’on voit actuellement de nouveaux appareils envahir nos rues, que l’on ne voyait pas il y a quelques années. 

Le secteur du vélo électrique est en plein boom

Cela fait maintenant plus d’une grosse décennie que les mairies entreprennent de dessiner des pistes cyclables dans les rues de leur ville. Pour autant, le vélo est un mode de déplacement quotidien qui peine à séduire les masses, souvent assimilé à un engin trop pénible, soumis aux aléas du climat et du relief. Voilà pourquoi la vente de vélos électriques est en très forte hausse ces dernières années . En offrant la possibilité de se déplacer à vélo à moindre effort, il est de plus en plus prisé des français. Par exemple, on peut en trouver des modèles sur la page suivante : https://www.wee-bot.com/

Prendre les transports en commun, un réflexe à adopter

Il fut un temps où prendre sa voiture pour aller acheter son pain ou son journal au coin de la rue était normal dans nos villes. Cette époque est pourtant bien révolue, malgré la résistance affichée par certains qui ont du mal à réformer leurs pratiques, notamment parmi les générations les plus anciennes. Désormais, il est important de privilégier l’usage des transports en commun par rapport à la voiture, pour faire baisser l’impact de ses déplacements sur l’environnement et la qualité de l’air. 

Leave A Reply

Your email address will not be published.