Business is booming.

Comment utiliser les huiles essentielles ?

0

Les huiles essentielles sont de plus en plus utilisées et c'est une bonne choses dans la mesure où elles sont dotées de véritables vertus curatives et de bien être. Cependant il faut savoir les manier convenablement. Il convient donc de faire le point sur les dosages et les modes d'utilisation de ces huiles essentielles.

Plusieurs voies d'administration possibles des huiles essentielles

La diffusion

La diffusion consiste à répandre dans l'air, grâce à un diffuseur adapté, les huiles essentielles qui ont été versés dans son réservoir. Ainsi on les respire dans l'air ambiant. Attention à bien lire les conditions d'utilisation cependant car certaines huiles essentielles contiennent des phénols qui sont susceptibles d'irriter les voies respiratoires. On pense notamment à l'origan. Il y a également les huiles essentielles à cétones, telles que la sauje officinale, qui sont neurotoxiques et donc proscrites par cette voie d'administration.

La voie cutanée

Après avoir dilué ces huiles essentielles de préférence avec une huile végétale ou un gel d'aloé vera, elles sont appliquées sur la peau par massage par exemple. En fonction de l'action recherchée la concentration d'huiles essentielles dans la dilution devra être plus ou moins importante. Pour une action circulatoire on évoque une concentration de 7%, tandis que 10% sont nécessaires pour une action musculaire. Dans le cas d'une action localisée, on peut aller jusqu'à une concentration de 30%.

La voie orale

Avant tout, il convient de bien se renseigner si les huiles essentielles à disposition peuvent être avalées. Si oui elles pourront être diluées dans de l'huile végétale comestible ou du miel. Certaines personnes préfèrent leur diffusion sur un morceau de sucre ou sur de la mie de pain. La posologie moyenne pour la prise d'huiles essentielles par voie orale chez un adulte est de 2 gouttes 3 fois par jour. Il est possible également d'acheter des capsules prêtes à être consommées car déjà prédosées.

Si les huiles essentielles sont bénéfiques pour certaines pathologies, elles peuvent en revanche être sources d'aggravation de celles-ci. Il faut donc être prudent aussi bien en ce qui concerne l'état de santé de la personne que son âge. Et bien sûr vérifier si le mode d'administration choisi est compatible avec les huiles essentielles à disposition.

Leave A Reply

Your email address will not be published.