Business is booming.

Comment écrire un bon article pour son blog ?

1

Comment écrire un bon article pour son blog ?

Lorsque vous commencez à chercher des informations sur la meilleure façon de développer un blog, vous lirez rapidement qu’il est essentiel d’avoir un style inoubliable, ce petit quelque chose de plus qui vous rendra mémorable parmi d’autres. Ce qu’il vous faut, c’est ce fameux “contenu de qualité”. Ces articles si captivants que vos lecteurs sont subjugués.

Le problème est que tout le monde ne partage pas également avec l’écriture. Certaines personnes ne sont pas du tout à l’aise avec l’orthographe, il peut aussi être difficile d’exprimer ses idées…. et n’entrent même pas dans la question du style ! Devenir un très bon rédacteur web en freelance est aussi une formidable opportunité de carrière !

Pourtant, tout le monde peut vouloir (ou avoir besoin de) parler sur un blog. Par exemple, une personne peut souhaiter partager sa passion pour une expérience de vie particulière (être parent d’un bébé prématuré, souffrir d’une maladie ou d’un handicap, faire le tour du monde, avoir un recyclage professionnel ou une période de chômage….). De même, un entrepreneur peut vouloir ouvrir un blog pour gagner en visibilité et développer son chiffre d’affaires.

Mais comment écrire un article de blog sans être un bon rédacteur ? Comment transmettre vos idées et vos émotions quand vous n’avez pas un stylo exceptionnel ? Voici quelques conseils qui pourraient vous aider à faire votre marque !

Écoutez votre voix
Peut-être que vous n’avez pas la chance d’avoir un stylo qui coule bien à lire… mais quoi qu’il arrive, vous avez des choses à vous dire que vous êtes le seul à pouvoir le dire comme ça. Vous avez probablement une expérience, des anecdotes, des connaissances accumulées et toute cette valeur qui nourrit votre personnalité et rend votre voix unique.

C’est souvent cette personnalité qu’un lecteur vient chercher sur un blog. Il se souviendra de votre sérieux, de votre humour, de votre gentillesse, des histoires que vous racontez… L’émotion qui se dégage de votre contenu est souvent beaucoup plus importante que les détails stylistiques que vous utilisez.

Alors écoutez votre voix, c’est naturellement unique.

Corriger ou faire corriger vos articles
Tout le monde n’est pas naturellement à l’aise avec l’orthographe et c’est un vrai problème. Les gens qui font beaucoup d’erreurs sont souvent considérés comme négligents ou, pire encore, leur mauvaise orthographe est associée à une intelligence limitée.

Soyons clairs : certains peuvent multiplier les erreurs de grammaire et d’orthographe, ils brillent encore par leurs idées passionnantes et leur créativité et il serait dommage de manquer leurs articles. Néanmoins, du point de vue d’un lecteur, un texte comportant de nombreuses fautes peut perturber la compréhension d’un sujet.

Comment trouver un juste milieu ? Si vous avez des difficultés d’orthographe, je suppose que vous êtes au courant. Vous l’avez probablement déjà remarqué pendant vos études. Dans ce cas, sachez qu’il existe de nombreux outils pour corriger vos articles, soit gratuitement, soit en payant. Vous pouvez aussi avoir quelqu’un autour de vous qui peut vous lire avant la publication.

On ne vous demande pas une absence totale de faute (même si, étant réaliste, il y aura toujours des lecteurs qui vous reprocheront vos erreurs en manquant parfois de délicatesse et de bienveillance). Cependant, consacrer du temps à cette étape de correction est une marque de respect pour vos lecteurs car une mauvaise orthographe peut affecter la lisibilité et la clarté d’un article.

Certains écrivent sans faute mais sans panache. A l’inverse, si vous avez la chance d’avoir cette flamme, cette voix qui résonne dans la blogosphère, nous vous pardonnerons volontiers quelques erreurs puisque vous avez pris soin de corriger les plus grosses erreurs.

Ne pensez pas trop à vos lecteurs (au début).
Quoi ? Ne pensez-vous pas à ses lecteurs ? Quel égoïsme ! Ce conseil peut sembler contradictoire car je répète souvent sur ce blog que nous devons chercher à apporter une valeur ajoutée à ses visiteurs.

Mais pour écrire un billet de blog puissant, il faut se rappeler d’être soi-même. Souvent, lorsque nous commençons, nous avons tendance à nous projeter dans ce que nous croyons que les gens veulent lire. Nous lisons parfois d’autres blogs avant d’ouvrir le sien, nous avons été inspirés par d’autres personnes…. et sans nécessairement le faire exprès, et cela déteint sur nous.

Cette influence peut vous pousser à jouer un rôle qui n’est pas nécessairement le vôtre. Ou d’avoir peur d’échouer, d’échouer.

Pensez à la personne que vous êtes (ou aspirez à être) naturel sans blog…. et rappelez-vous que tous les styles existent et peuvent trouver leur public. Il y a de la place pour les gens sérieux et les gens drôles, pour les gens concis et les gens bavards, pour les amateurs de mots et pour ceux qui préfèrent la dimension visuelle…. sans parler de tous les blogueurs qui ne rentrent dans aucun cas !

Il n’y a pas de méthode d’écriture miraculeuse
Vous pouvez lire toutes sortes de conseils dans la blogosphère sur la façon de rendre vos lecteurs fidèles et captivés par vos mots. Comment devenir un blogueur influent ? Comment étonner le monde entier avec votre contenu ? Bonne question, n’est-ce pas ?

Parmi tous ces conseils, beaucoup sont intelligents et équitables, mais tous ne conviennent pas à tout le monde. Vous devez donc apprendre à trier tout ce que vous lisez.

Par exemple, je déteste utiliser des superlatifs ou faire croire qu’il existe une recette pour faire ceci ou cela. De même, j’adopte certainement un ton conversationnel, mais je ne le fais pas.

1 Comment
  1. Edmond De la Baugaudière says

    4.5

Leave A Reply

Your email address will not be published.