Business is booming.

Comment choisir son détecteur de métaux ?

0

Le détecteur de métaux est un appareil qui permet de signaler la présence d’un ou de plusieurs métaux sur un terrain donné (sable, terrain minéralisé, terrain propre, terrain rocailleux, etc.). Le principe de fonctionnement est simple. Le système électromagnétique, qui est son composant principal, envoie des ondes au disque de détection. En fonction de la puissance du détecteur de métaux, les ondes électromagnétiques parcourent les différentes matières rencontrées plus ou moins profondément. La détection d’un métal se traduit par le renvoi et la perception des ondes par l’appareil. Un signal sonore et visuel est émis en fonction de la nature et de la conductivité du métal. Les détecteurs de métaux proposés sur le marché varient suivant la qualité et le modèle. Pour faire son choix, il faut bien identifier ses besoins et prendre en compte quelques critères de sélection. 

Identifier ses besoins 

Pour le choix de votre détecteur de métaux professionnel, nous vous recommandons au préalable d’identifier vos besoins. Les questions suivantes vous y aideront. Quel est mon niveau de connaissances des appareils de détection ? (novice, débutant, moyen, expérimenté, expert). De quel budget je dispose ? Quelle est l’utilisation que je souhaite en faire ? (orpaillage, détection de grosse masse à grande profondeur, détection de métaux dans une maison en ruine, détection de loisir traditionnelle, etc.). Quel est le type de terrain que je souhaite analyser ? (terrain sablonneux, terrain humide, terrain minéralisé, terrain rocailleux, etc.)  

Les quatre critères à considérer 

Pour l’acquisition d’un détecteur de métaux dans le commerce, quatre critères importants sont à considérer : la puissance, la discrimination, la polyvalence et le mode « beach » (encore appelé plage ou bord de mer). La puissance (dont la valeur est généralement exprimée en Khz) est une caractéristique qui définit la capacité du détecteur de métaux à aller plus ou moins en profondeur. Plus la puissance est élevée, plus le détecteur est performant et plus la profondeur de recherche est élevée. 

La discrimination définit la capacité de l’appareil à filtrer les métaux. La polyvalence est l’aptitude du détecteur à travailler sur différents types de terrains (forêts, prés, labours, murs, bord de mer, etc.) tout en conservant des performances optimales. La conductivité de l’eau salée peut réduire les performances du détecteur. Ainsi donc, le mode « beach » permet d’aller contre les effets de l’eau salée. 

Leave A Reply

Your email address will not be published.