Business is booming.

Lutte contre le Darknet : Les britanniques investissent 50 millions de livres

0

Amber Rudd, chef du Homeland Secretary of the UK a annoncé qu’une nouvelle priorité sera de lutter contre la criminalité en ligne, y compris les plateformes de ventes sur le Darknet.

Les autorités anglaises ont financé ce projet à hauteur de 50 millions de livres sterling. Amber Rudd a déclaré que l’argent sera investi dans les différentes divisions de cybercriminalité du Royaume-Uni. Le principal objectif du financement est de s’attaquer à la criminalité liée au Darknet qui fait des ravages partout dans le monde.

Annonce de cet investissement jamais vu auparavant en Angleterre

Lors de la cyberconférence du NCSC (National Cyber Security Center’s CYBERUK) à Manchester (Royaume-Uni), le ministre de l’Intérieur a annoncé que le gouvernement avait déjà investi plus de 9 millions de livres dans la lutte contre la cybercriminalité. Le Darkweb Intelligent Unit de la National Crime Agency recevra la majeure partie du financement, tandis que le reste de l’argent ira à d’autres unités de renseignement et d’opérations contre le Deepweb.

“Une liste d’achats de services et de produits est disponible. Vous pouvez acheter un demi-kilogramme de Fentanyl, le médicament responsable de plus de 20 000 décès par overdose aux États-Unis au cours de la dernière année seulement, pour environ 5£ le gramme. De plus, vous pouvez obtenir un pistolet semi-automatique pour moins que le prix d’une voiture d’occasion. Et, pour ces deux achats, vous pouvez payer en Bitcoin “, a déclaré le ministre de l’Intérieur au sujet des marchés Darknet.

Le mois dernier, un groupe de 5 hommes de Manchester a été condamné à la prison pour leur opération de trafic de drogue basée sur l’ancienne route de la soie. Le revenu total des ventes sur le marché darknet est estimé à plus de 800 000 livres sterling.

Répartition de cet investissement pour lutter contre les criminels du Darknet

Les unités locales et régionales d’application de la loi recevront environ 5 millions de livres sterling sur le financement de 50 millions de livres. Les 5 millions de livres sterling seront investis dans la mise en place de nouvelles équipes locales d’évaluation de la cybercriminalité et d’équipes permanentes en pleine croissance.

“Il a fallu les compétences et l’expertise combinées de la NCA, des agences de sécurité et de renseignement, et notre solide partenariat avec d’autres pays “, a déclaré le secrétaire, ” Il est d’une importance vitale que nous ayons la capacité de traiter d’autres cas comme celui-ci à l’avenir “.

“À l’heure actuelle, seulement 30% des services de police locaux disposent d’une cybercapacité qui atteint la norme minimale – et à mesure que la criminalité évolue, les services de police doivent également évoluer”, a ajouté M. Rudd. C’est notamment pour cette raison que les policiers qui travaillent dans le monde du Darknet assistent tous les ans à une formation de deux semaines afin de se mettre à la page et pouvoir mieux traquer les cybercriminels.

CyberAware, une campagne gouvernementale qui éduque les habitants ainsi que les entreprises sur la défense contre la cybercriminalité recevra 3 millions de livres sterling du nouveau financement d’Etat.

Le Conseil national des chefs de police sera chargé d’élaborer des programmes spéciaux de formation consacrés au cyber espionnage sur le Darknet.

Leave A Reply

Your email address will not be published.